Il n’y a pas de hasards…

par | Publié le 11.01.2023, mis à jour le 29.10.2023 | Hasard

«

Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous.

»

Cette phrase, attribuée à Paul Éluard, fait le bonheur des auteurs de best-sellers, qui l’emploient abondamment… mais elle n’apparaît pourtant nulle part dans l’œuvre du poète !

On la relève pour la première fois en 1971 dans le compte rendu de l’analyse d’un aveugle par Anne Gasquères :

Il n’y a pas de hasards ; il n’y a que des rendez-vous.

Xavier (l’aveugle), cité dans Anne Gasquères, « Entendre, voir et savoir… », Topique, nos 7-8, p. 31.

La même année, on la trouve sous une forme un peu différente chez Raymond Abellio1.

Il n’y a pas de rencontres, il n’y a que des rendez-vous.

Raymond Abellio, Dans une âme et un corps, p. 55.

En 1996, pourtant, la phrase d’Abellio se trouve déformée…

Pessoa, esprit fort qui croyait aux intersignes, aurait dit comme Abellio qu’« il n’y a pas de hasard » ; il n’y a que des rendez-vous.

Robert Bréchon, Étrange Étranger : une biographie de Fernando Pessoa, p. 27.

… au point de coïncider avec la formule attribuée à Éluard.

Le lien entre la citation et le poète, relativement récent, apparaît en 1991 chez nos cousins québécois :

Je trouve une phrase de Paul Éluard : « Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous. » On trouve de tout dans le Journal de Montréal.

Hélène Pedneault, La Douleur des volcans : mémoires courtes, p. 136.

C’est dans les années 2000 avec la généralisation d’Internet que la prétendue citation d’Éluard se diffuse.

Notes

1. D’autres versions existent. Notons : « Il n’y a pas de coïncidences, pensa-t-il, il n’y a que des rendez-vous et, au nombre de ceux-ci, quelques-uns que nous manquons, c’est ainsi » (Pierre Mertens, Les Éblouissements, p. 45).

Sources

  • 300 Citations pour manager [PDF], éd. Patrick Amar, Paris, Dunod, cop. 2012.
  • Abellio (Raymond), Dans une âme et un corps : journal 1971, [Paris], Gallimard, DL 1973.
  • Bréchon (Robert), Étrange Étranger : une biographie de Fernando Pessoa, [Paris], Christian Bourgois, DL 1996.
  • Éluard (Paul), Œuvres complètes, éd. Marcelle Dumas et Lucien Scheler, 2 vol., [Paris], Gallimard (coll. « Bibliothèque de la Pléiade »), DL 1968.
  • Gasquères (Anne), « Entendre, voir et savoir… : analyse d’un aveugle », Topique : revue freudienne, décembre 1971, nos 7-8, p. 9-48.
  • Mertens (Pierre), Les Éblouissements, Paris, Seuil (coll. « Fiction et Cie »), DL 1987.
  • Pedneault (Hélène), La Douleur des volcans : mémoires courtes, Montréal (Québec), VLB éditeur, DL 1992.

Mots-clés

Citations vérifiées