Le roi a de…

par | Publié le 16.07.2023, mis à jour le 29.10.2023 | Autorité

«

Le roi a de longues mains.

»

Alors que les citations d’origine gréco-latine sont parfois traduites d’une manière qui les éloigne un peu trop de leur signification littérale, Maurice Maloux, au sein de son Dictionnaire des proverbes, sentences et maximes, nous offre ici le cas contraire. Dans notre formule, tirée d’un recueil d’Ovide, Hélène confie à Pâris que, même en l’absence de son époux, le roi Ménélas, elle se sent observée par celui-ci. Pour donner son sens à ce vers, c’est donc une autre traduction qui convient :

An nescis longas regibus esse manus ?

 

[…] le bras des rois est long ; ne le sais-tu pas ?

Ovide, Héroïdes, XVII, 168.

Il s’agit d’une formule proverbiale que l’on trouve déjà chez Hérodote :

[…] καὶ γὰρ δύναμις ὑπὲρ ἄνθρωπον ἡ βασιλέος ἐστὶ καὶ χεὶρ ὑπερμήκης.

 

La puissance du Roi est plus qu’humaine ; et son bras est plus long qu’on ne peut dire.

Hérodote, Histoires, éd. et trad. Philippe-Ernest Legrand, vol. VIII (« Uranie »), VIII, 140.

Cette analogie entre la main longue et la puissance n’a peut-être pas toujours été comprise. Ainsi le surnom d’Artaxerxès, Longue-Main1, est-il expliqué chez Plutarque par le fait que ce dernier « avait la main droite plus grande que l’autre2 ». Cependant, le philologue Pollux grammaticus suggère que ce surnom peut vouloir dire que le roi « étendait sa puissance au plus haut point3 ».

Notes

1. Μακρόχειρ en grec, Longimanus en latin.

2. Plutarque, Vie d’Artaxerxès, i, 1, 1011 e-f.

3. Pollux grammaticus, Julii Pollucis Onomasticon, B 150-151 ; notre trad.

Sources

  • Édon (Georges), Dictionnaire français-latin : rédigé spécialement à l’usage des classes, Belin, DL 1985.
  • Hérodote, Herodotus : The Seventh, Eighth, and Ninth Books, éd. Reginald Walter Macan, 3 vol., Londres, Macmillan and Co., 1908.
  • Hérodote, Histoires, éd. et trad. Philippe-Ernest Legrand, 10 vol., Paris, Les Belles lettres (« Collection des universités de France »), 1954-1964.
  • Maloux (Maurice), Dictionnaire des proverbes, sentences et maximes, Paris, Larousse (coll. « Références Larousse », série « Langue française »), DL 1980 (éd. 1991).
  • Ovide, Héroïdes, éd. Henri Bornecque, trad. Marcel Prévost, Paris, Les Belles Lettres (« Collection des universités de France »), 1928.
  • Plutarque, Vie d’Artaxerxès, dans Vies, éd. et trad. Robert Flacelière et Émile Chambry, Paris, Les Belles Lettres (« Collection des universités de France »), 1979, vol. XV (« Artaxerxès-Aratos, Galba-Othon »).
  • Pollux grammaticus, Julii Pollucis Onomasticon, éd. Immanuel Bekker, Berlin, Friedrich Nicolai, 1846.
  • Schmitt (Rüdiger), « Artaxerxes I », dans Encyclopædia Iranica [en ligne], Encyclopædia Iranica Foundation, cop. 2023 [consulté le 14 juillet 2023].
  • Tosi (Renzo), Dictionnaire des sentences latines et grecques, trad. Rebecca Lenoir, Grenoble, Jérôme Millon, cop. 2010.

Mots-clés

Citations vérifiées