Nul n’est libre…

par | Publié le 19.03.2023, mis à jour le 17.07.2024 | Liberté

«

Nul n’est libre s’il n’est maître de lui-même.

»

Cette citation est souvent prêtée à Épictète. Si elle apparaît bien chez ce dernier, c’est dans un fragment douteux aussi attribué à Pythagore1 :

Οὐδεὶς ἐλεύθερος ἑαυτοῦ μὴ κρατῶν.

 

Nul n’est libre s’il n’est maître de lui-même.

Épictète, Fragment 35, « Doubtful and Spurious Fragments », « Fragments », The Discourses as Reported by Arrian, the Manual, and Fragments, vol. II, p. 476-477 ; notre trad.

Bien qu’il convienne donc de rester prudent quant à l’attribution de notre phrase au philosophe stoïcien, on peut néanmoins relever dans son œuvre des extraits qui expriment des idées similaires :

Ἐλεύθερός ἐστιν ὁ ζῶν ὡς βούλεται, ὃν οὔτ᾿ ἀναγκάσαι ἔστιν οὔτε κωλῦσαι οὔτε βιάσασθαι […].

 

Est libre celui qui vit à sa guise, celui qu’on ne peut ni contraindre, ni empêcher, ni violenter […].

Id., Entretiens, vol. IV, IV, i, 1.

[…] προαιρέσεως ἀλλοτρίας κύριος οὐδείς […].

 

[…] nul n’est maître de la personne morale d’autrui […].

Id., Ibid., vol. IV, IV, xii, 7.

Notes

1. Jean Stobée, Ioannis Stobaei Florilegium, vol. I, p. 153, § 51.

Sources

  • Épictète, Epicteti Dissertationum ab Arriano Digestarum Libri IV : ejusdem Enchiridion et ex deperditis sermonibus fragmenta, éd. Johannes Schweighäuser, 5 vol., Leipzig, Weidmann, 1799-1800.
  • Épictète, Entretiens, éd. et trad. Joseph Souilhé, 4 vol., Paris, Les Belles lettres (« Collection des universités de France »), 1949-1965.
  • Épictète, The Discourses as Reported by Arrian, the Manual, and Fragments, trad. William Abbott Oldfather, 2 vol., Cambridge (Mass.), Harvard University Press / Londres, William Heinemann Ltd (coll. « The Loeb Classical Library »), 1966-1967.
  • Stobée (Jean), Ioannis Stobaei Florilegium, éd. August Meineke, 4 vol., Leipzig, B. G. Teubner (coll. « [Bibliotheca scriptorum Graecorum et Romanorum Teubneriana] »), 1855-1857.

Mots-clés

Citations vérifiées